Des articles

Maria Franksen nouveau directeur général du terminal Ro-Ro de Göteborg

Maria Franksen

Le terminal Ro-Ro de Göteborg a trouvé son nouveau directeur général. À partir du 1er novembre 2020, le poste sera occupé par Maria Franksen, une femme d'affaires internationale avec une montagne d'expérience dans le secteur de la chaîne d'approvisionnement, que le terminal est là pour servir.

La carrière de Maria dans l'industrie de la chaîne d'approvisionnement a commencé en tant que conductrice de chariot élévateur dans un entrepôt du port pendant ses études, ce qui lui a appris une leçon importante: presque tout est lié à la chaîne d'approvisionnement. Cela l'a amenée à Volvo Logistics et à une longue carrière de gestion de 20 ans dans diverses sociétés Volvo. Elle a poursuivi sa carrière en tant que directrice de la chaîne d'approvisionnement et responsable de la production chez Stena Steel et, enfin, en tant que responsable de l'entrepôt national chez Carlsberg Sverige à partir de 2018 - et maintenant elle rejoint le terminal Ro-Ro de Göteborg.

«Je tire de l'énergie de voir les gens se développer et de pouvoir faire les choses mieux et ensemble, et j'ai hâte de connaître mes nouveaux collègues de Gothenburg Ro-Ro et de travailler avec toutes les nombreuses parties prenantes du terminal», déclare Maria.

Morgan Olausson, vice-présidente et chef de l'unité commerciale BU North Sea North, déclare: «Avec ses solides compétences en leadership, sa vaste expérience des opérations de la chaîne d'approvisionnement et de la coopération avec les clients et les syndicats, je pense qu'elle sera exactement la bonne personne pour apporter le Le terminal Ro-Ro de Göteborg avance vers l'excellence et garantit que l'entreprise reste un terminal clé dans le commerce de et vers la Suède. Et, non des moindres, un bon lieu de travail qui offre de nombreux emplois. »

«Je souhaite la bienvenue à Maria à DFDS et j'espère que vous vous joindrez tous à moi pour lui donner un bon départ dans son nouveau travail.»

Grande quantité d'acier traitée à Brevik

Le 19 mai, le M / V Gerda a livré plus de 1 000 tonnes d'acier de construction au terminal de la mer du Nord à Brevik, en Norvège. L'énorme quantité d'acier a été déchargée sur des remorques mafi et transportée vers l'installation de stockage du terminal, d'où elle sera progressivement vendue et livrée aux projets de construction et de construction en cours.

Thorbjørn Aasig Lund, directeur du terminal de la mer du Nord, déclare: «Cette livraison fait partie d'un nouveau contrat pour gérer et stocker jusqu'à 12 000 tonnes réparties sur 12 appels potentiels sur une base annuelle.

«Ces volumes étaient auparavant passés par le terminal de Larvik, c'est donc une très bonne nouvelle que nous puissions attirer des appels et du fret supplémentaires en ces temps incertains. Je suis également fier que North Sea Terminal soit performant et fournisse des services de haut niveau. »

«Nous poursuivrons notre étroite collaboration avec les entreprises locales et internationales et veillerons à ce que les marchandises soient manipulées et livrées aux clients de manière efficace et sûre.»

Kasper Damgaard, vice-président et chef de BU Forest & Metal and Client Engagement, a déclaré: «Nous sommes heureux de voir comment la collaboration et le dévouement au sein de notre organisation ont généré des activités supplémentaires au sein de nos activités sidérurgiques, soutenant continuellement notre stratégie Win23 pour certaines industries.»

Morgan Olausson, vice-président et chef de BU North Sea North, déclare: «Ce contrat fait partie de la stratégie de BUNSN pour les années à venir, afin de renforcer et d'étendre nos opérations dans les terminaux pour gérer divers types de marchandises arrivant dans des navires en vrac tels que les matériaux de construction. , acier, sable, etc. Le terminal de Brevik est un brillant exemple de terminal qui fonctionne de manière très flexible quel que soit le type de marchandise. »

Jelle van Koevorden sera le directeur général de Ferry en Belgique

Jelle van Koevorden sera la nouvelle directrice générale de la division Ferry pour la Belgique à compter du 1er janvier.

En tant que MD, il sera responsable de l'agence desservant les routes de fret Gand - Göteborg, Zeebrugge - Göteborg et Zeebrugge - Immingham - Norvège ainsi que le terminal de Gand. Sa responsabilité inclura également nos activités multimodales en Belgique avec des liaisons ferroviaires vers Trieste, Barcelone, Lyon et Le Boulou, ainsi que le service de barge à conteneurs sur Gand - Anvers et Gand - Rotterdam.

Le terminal de Gand continuera d'être géré par Raf de Wit, directeur du terminal, qui relèvera de Jelle.

Jelle relèvera de Morgan Olausson, VP & Head of BU North Sea North.

«Je suis très heureux que Jelle ait accepté ce défi. Il est extrêmement bien préparé pour le poste car il a été Business Development Manager à partir de 2016, puis Directeur Général Commercial à Gand. Ces emplois lui ont donné une expérience précieuse avec nos clients et nos marchés. Je pense que nous sommes extrêmement chanceux d'avoir pu pourvoir un poste clé à si court préavis avec un candidat interne qui participe également à notre programme de développement des talents, Horizon,

Jelle van Koevorden (31 ans) est née à Tiel, aux Pays-Bas et a étudié à Anvers et Besançon. Il est diplômé en Gestion Logistique et a suivi des cours de Master en Logistique & Transport (Droit Maritime & Supply Chain Management). Après des stages dans l'industrie du transport maritime et des sociétés de logistique internationales, il a rejoint DFDS en tant que Business Development Manager en 2016. Il vit avec sa femme et son enfant à Bazel, Belgique

Morgan Olausson déclare: «Veuillez vous joindre à moi pour féliciter Jelle pour son nouveau rôle et ses nouvelles responsabilités. Jelle et Raf seront une équipe solide qui pourra assurer la croissance continue de notre entreprise en Belgique. J'espère que vous vous joindrez tous à moi pour souhaiter la bienvenue à Jelle au sein de l'équipe de direction et que vous le soutiendrez tous dans son nouveau rôle. »

Jelle remplacera Sam de Wilde, qui quittera DFDS à la fin de l'année pour un nouveau poste de direction à Anvers où il vit.

Merci à nos collègues de la BU North Sea South

Kell Robdrup remercie tous les membres de la BU North Sea South pour leur travail acharné dans la préparation de la BU pour le Brexit

Chers collègues de la BU Nord-Mer du Sud,

Aujourd’hui, nous pouvons être rassurés par l’information selon laquelle on nous a accordé six mois supplémentaires pour nous préparer au Brexit.

Tout le monde à la BU Nord-Mer: Immingham, Rotterdam, Felixstowe, Cuxhaven, Esbjerg et Fredericia a fait un travail fantastique en se préparant à un possible Brexit le 29 mars, puis plus récemment le 12 avril. La tâche aurait cependant été d'autant plus difficile si nous avions subi les conséquences d'un dur Brexit en dépit de tous ces efforts.

Le travail fantastique que vous avez accompli devra être adapté à la situation résultant des négociations en cours et, bien entendu, à l'incertitude qui en découle. Nous pouvons toutefois utiliser le travail que nous avons effectué pour être encore mieux préparé - notamment avec des systèmes informatiques entièrement développés que les équipes informatiques seront désormais mieux à même de fournir avec ce temps supplémentaire.

Ce qui déclenche un grand merci à vous tous, c’est que nous étions prêts pour un dur Brexit le 29 mars. Les 14 jours supplémentaires qui nous ont été accordés jusqu'au 12 avril ont ensuite été utilisés de manière optimale par nos équipes afin de garantir que les processus étaient en place pour assister nos clients et maintenir le flux, même si nous devions compter sur des solutions temporaires et manuelles.

L'équipe des responsables informatiques et informatiques de la division Ferry, dirigée par Sean Potter, a travaillé jour et nuit et a mis au défi nos organisations locales de trouver le plus grand nombre possible de solutions communes et réalisables. Et l'informatique a fait un travail remarquable pour nous soutenir.

Nos collègues d'Immingham, de Rotterdam, de Cuxhaven, de Felixstowe, d'Esbjerg / Fredericia ont joué un rôle crucial dans la coordination entre les équipes de la DIO et de l'informatique et les autorités douanières de chaque pays, ainsi que leurs systèmes et exigences spécifiques, ainsi que leurs exploitants de ports et de terminaux.

Le travail consistant à informer nos clients afin de les aider, ainsi que leurs propres clients, à se préparer pour le Brexit a également lourdement pesé sur les épaules de notre équipe et de ses collaborateurs.

Beaucoup d’entre vous méritent notre reconnaissance, mais c’est aussi un travail d’équipe et je tiens à remercier toutes les personnes présentes sur chaque site pour le dur travail qu’elles ont accompli pour nous préparer au Brexit, tout en prenant en charge le travail quotidien de notre Les clients et les systèmes étaient également soumis à une pression extrême pour que les marchandises soient expédiées avant la date limite.

Je ne peux pas vous féliciter et vous remercier assez d'avoir réussi à traverser cette période très difficile. Bravo à tous les participants. Je suis extrêmement fier du résultat obtenu au premier trimestre par tous les habitants de la mer du Nord et du Royaume-Uni, avec le soutien de l'informatique et de l'équipe du Brexit. Je vous remercie!

Kell Robdrup, vice-président exécutif, BU mer du Nord sud

Les ateliers transfrontaliers se poursuivent en Suède: la coopération logistique et ferry est plus forte que jamais

Göteborg, le 27 mars: un autre atelier a été organisé avec succès pour les équipes de gestion de la logistique et du traversier. Niklas Andersson, vice-président et responsable de la logistique pour les unités commerciales nordiques et continentales, a assisté à une présentation avec Karolina Landin, responsable des ressources humaines, Nordics & Baltics.

 

Le 27 mars, Göteborg a organisé un atelier transversal et transfrontalier réunissant une quarantaine de participants issus des équipes de gestion de la logistique et du traversier. Cela fait partie d'une initiative lancée l'année dernière pour accroître la coopération entre les divisions et pour rechercher et exploiter les principales synergies non utilisées en améliorant la collaboration.

Morgan Olausson, vice-président, BU North Sea North, et Niklas Andersson, vice-président et responsable de la logistique pour les unités d'affaires nordiques et continentales, soutiennent fermement cette direction. «En partageant connaissances et expériences, en travaillant plus étroitement et en agissant comme une seule DFDS vers plus de clients et de marchés, nous pouvons trouver des opportunités que nous n'avions jamais vues auparavant et travailler beaucoup plus efficacement», explique Niklas.

Tout le monde s'est engagé dans des discussions énergiques et dans le partage des connaissances et a contribué au succès de l'atelier. La prochaine étape consistera à organiser des activités concrètes ou à lancer un projet commun. En juin, une conférence suivra et poursuivra le bon travail.

"Il s'agit d'un travail d'équipe permanent et je suis convaincu que nous pouvons accomplir beaucoup plus ensemble dans cette équipe de direction élargie", ajoute Niklas.

Réunion conjointe des équipes de direction suédoises

La semaine dernière, les équipes de direction interservices en Suède se sont réunies à Göteborg pour en apprendre davantage sur leurs pratiques, échanger des connaissances, des idées et des défis. Il s'agissait de la deuxième d'une série de réunions à venir dans les divisions respectives.

Les services de logistique DFDS et les contrats de logistique ont facilité la réunion au cours de laquelle les participants ont effectué une visite guidée du terminal de transbordement et d’emballage de 225 000 m2. Patrik Andreasson, directeur général de DFDS Customs Sweden, a présenté des questions relatives au domaine douanier, en se concentrant sur les préparatifs du Brexit et du code des douanes de l'Union européenne.

Morgan Olausson, vice-président de la BU North Sea North, et Niklas Andersson, vice-président et responsable des unités commerciales nordiques et continentales de la division de la logistique, soutiennent la collaboration entre les équipes de direction des trois différentes unités.

«La réunion nous a permis de partager des connaissances et des expériences sur différents défis et je pense que nous pourrons tous nous aider à nous améliorer mutuellement et à créer des synergies dans certains domaines et processus de nos opérations», déclare Morgan.

«Les premières réunions seront consacrées à en apprendre davantage sur chaque division avec des présentations et des visites pour chaque réunion. Cependant, à long terme, nous espérons que ces réunions ressembleront davantage à des ateliers afin de développer les relations entre divisions, de définir les besoins et de répondre aux attentes », a déclaré Niklas. «Cela pourrait consister à sécuriser au fil du temps la mise en commun des ressources, l'élaboration de projets spécifiques pour soutenir l'entreprise et communiquer plus efficacement avec nos collègues.

La prochaine réunion aura lieu au terminal RoRo de Göteborg.

Visite précieuse de Volvo en Chine

Morgan Olausson, vice-président de BU North North North, a récemment eu le plaisir d'assister à une réunion stratégique en Chine avec David Pansinger, vice-président de la logistique Asie-Pacifique, et Lars Krafft, directeur de la stratégie industrielle de Volvo Cars en Suède.

La visite de cinq jours comprenait une présentation de nos méga navires qui sont actuellement en construction au chantier naval de Jinling, une visite à l'usine Lynk & Co à Luqiao, une partie de Geely Corporation, qui est propriétaire de Volvo Cars et une réunion stratégique pour discuter des structures industrielles futures, des besoins logistiques et de la meilleure façon de soutenir les développements dans le futur.

"Avec la construction des quatre nouveaux méga-vaisseaux à Jinling et l'acquisition de la compagnie de transbordement UN Ro-Ro en Méditerranée, de nombreuses opportunités se sont ouvertes pour étendre et développer nos services de chaîne d'approvisionnement automobile, ce qui n'est qu'une des nombreuses raisons »a déclaré Morgan Olausson.

Les nouveaux mégas navires sont conçus et construits avec une capacité de chargement supplémentaire, les normes environnementales les plus récentes et une efficacité de chargement et de déchargement très élevée. Cela donnera à DFDS des solutions potentielles pour le transport futur de nouvelles voitures d'usine à port, y compris des possibilités d'utilisation de véhicules électriques et autonomes dans le cadre d'une chaîne d'approvisionnement de plus en plus efficace.

"Je suis heureux de voir les progrès des nouveaux méga-vaisseaux ro-ro construits à Jinling. Nous entretenons un partenariat à long terme précieux avec DFDS et les nouveaux navires contribueront à soutenir l'expansion croissante de Volvo Cars et le besoin d'une capacité de roulage supplémentaire », déclare Lars Krafft.


DFDS et Volvo Cars ont également visité l'usine Geely / Volvo Cars à Luqiao, où les voitures Lync & Co et bientôt Volvo Cars XC40 seront produites

«Ce fut un voyage très enrichissant en Chine et une excellente occasion de passer beaucoup de temps à échanger des idées et des connaissances sur l'avenir de nos entreprises respectives. Il a été très excitant de suivre le développement positif de Volvo Cars ces dernières années et suite à la réunion de stratégie avec leurs propriétaires en Chine, je réalise que ce n'est que le début d'un futur passionnant », conclut Morgan Olausson.

Le cours est prévu pour le forum Ship-Shore

Au cours des huit derniers mois, nos collègues en mer et dans les ports ont travaillé ensemble pour réduire le temps de port des navires. Le temps réduit au port permettra aux navires de naviguer vers leur destination à une vitesse plus lente et économiser du carburant.

«Le projet est bien parti et nous pouvons clairement voir les avantages de la coopération étroite dans les différents sites», explique Jesper Hartvig Nielsen, capitaine de port d'entreprise, Fleet Management.

La semaine dernière, un forum s'est tenu à Vlaardingen. La réunion a réuni des représentants de toutes les BU et ils ont partagé les meilleures pratiques et discuté de la manière dont les différents outils fournis par la gestion de flotte fonctionnent réellement.

"La réunion a été très intense et enrichissante et nous avons clarifié tous les différents défis. L'un des sujets de discussion était les rapports qui ne sont disponibles qu'une fois que le navire a atteint son port de destination et non directement après le départ. C'est une question cruciale et je l'examinerai à l'avenir. Il y a des domaines qui peuvent être améliorés et le forum prouve à quel point il est important de se rencontrer et de partager nos expériences », poursuit M. Jesper.

À Vlaardingen, ils ont réussi à partir six minutes plus tôt par départ depuis le lancement du projet en février dernier. "Le résultat excellent nous dit que nous pouvons aller loin en mettant nos processus sous surveillance et en remettant constamment en question nos façons de travailler pour continuer à s'améliorer", conclut Jesper.

 

 

Les participants étaient:

BU North North North, directeur des opérations de Per Nordvang;

BU North Sea South, directrice de l'agence Emma Leam;

BU Baltic, Lars Hoffmann, Directeur Route et Terminal;

BU Méditerranée, Saïd Sid Port et Directeur des Opérations;

BU Pax, directeur de la route Teun-Wim Leene;

BU Channel, Gary Whitling Directeur de la stratégie et du développement;

Vlaardingen, Mikael Mortensen Directeur de la route;

Vlaardingen, Karsten Seven Coordonnatrice des opérations routières;

Vlaardingen, directeur de l'agence Lucien Stotefalk;

Vlaardingen, directeur des opérations du terminal Jorik Van Oosterom;

Vlaardingen, chef de projet Bartolome Bauza;

Vlaardingen, coordinateur de l'agence Ritchie Keemink;

Anglia Seaways, Kim Carlson Capitaine;

Anglia Seaways, Allan Høeg, directeur général;

Britannia Seaways Torben Sekjær Capitaine;

Britannia Seaways Michael Brun Nielsen Directeur général;

Corona Seaways, capitaine de Lars Andersson.