Des articles

Gand remporte un prix pour la croissance de son activité

Certains des 55 collègues de DFDS Ghent Logistics remettant le prix

Une relation solide avec Volvo, le contrat Volvo V60 et une concentration sur la gestion des activités logistiques des clients et de l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement sont quelques-uns des facteurs qui ont contribué au prix décerné par DFDS Logistics Gand pour `` l'activité la plus dynamique '' dans la catégorie `` grandes organisations ''. Vendredi dernier, le prix a été décerné par le magazine économique «Trends».

Luc Geysen, directeur général de Gand pour la logistique, déclare: «Félicitations pour cette reconnaissance et merci à l'équipe de Gand. Dans le bureau de Gand Logistique, environ 55 collègues gèrent, entre autres services, l'activité de remorques du Benelux / France vers et depuis la Scandinavie, et les activités d'entreposage. Nous sommes actifs dans de nombreuses industries, mais transportons principalement des matières premières pour les sites de production dans les remorques.

«Nous nous concentrons également sur l'entreposage et le fait d'être un fournisseur de logistique tiers dans la zone du port de Gand pour différents types de clients tels que l'automobile, l'acier, l'emballage et le travail à travers le pilier industriel de notre stratégie Win23.»


Le prix de la «plus forte croissance des entreprises» dans la catégorie «grandes organisations».

DFDS s'associe à des entreprises mondiales et locales

DFDS Logistics à Gand a décidé d'externaliser son atelier de réparation et de maintenance à Global & Local Enterprises (GLE Group), qui gère une chaîne d'ateliers avec des mécaniciens et des superviseurs bien formés. Ils s'occuperont désormais de la réparation et de l'entretien de nos camions et remorques.

Joop Roijakkers, président de Global & Local Enterprises, déclare: «Merci à Luc Geysen pour avoir permis à ce partenariat à long terme de se concrétiser de manière efficace et opportune. Les ateliers sont notre première priorité stratégique. Notre objectif est de nous développer et de rapprocher nos opérations des principaux hubs de transport européens. Je suis très heureux de continuer à exécuter notre concept d'externalisation, cette fois au port de Gand en Belgique avec DFDS ».


Les remorques DFDS à Gand seront désormais réparées et entretenues dans l'atelier géré par DFDS s'associe à des entreprises mondiales et locales.

Luc Geysen, directeur général de DFDS Logistics Belgique, déclare: «Nous recherchions un partenaire fiable pour animer notre atelier et avons décidé d'utiliser son expérience, ses compétences et sa concentration pour créer une solution gagnant-gagnant pour les deux partenaires.»

Nous allons maintenant nous concentrer sur le développement de notre solution basée sur les actifs 4PL, dans laquelle nous proposons aux clients d'assumer la responsabilité globale de leurs activités logistiques et de l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement en gérant les personnes, les processus et la technologie. Grâce à notre vaste réseau composé de services ferroviaires et routiers, de terminaux, de navires et de hub, ainsi qu’une solide dorsale informatique, nous sommes en mesure de proposer des solutions sur mesure à des industries sélectionnées.

De nouveaux bureaux à Gand sont en bonne voie

Lorsque nos 135 collègues à Gand emménageront dans leur tout nouveau bureau à la fin de 2020, ils peuvent se réjouir de travailler dans un bâtiment moderne avec beaucoup d'espace et d'excellentes conditions de travail.

Le nouveau bureau est situé au terminal, nos collègues belges ont donc suivi de près la construction depuis le début en janvier 2020. Jowita Dziedzic, représentante des ventes internes, a aimablement partagé des photos de la construction que vous pouvez voir ci-dessous.

Raf De Wit, directeur du terminal à Gand, déclare: «Aujourd'hui, le 29 mai, l'équipe de construction vient de terminer les travaux de façade et de toiture. Ils commenceront maintenant par les installations de plomberie et d'électricité ainsi que les travaux d'assainissement, l'installation de chauffage et de ventilation, immédiatement suivis par le chape et la mise en place des murs intérieurs.

«Les menuiseries extérieures telles que l'installation des fenêtres et des portes devraient débuter de la mi-juillet à la mi-août. Ensuite, ils travailleront sur les sols, les vestiaires, le mobilier de cuisine, l'éclairage, les armoires encastrées et la peinture, entre autres.

Raf continue: «Nous prévoyons de terminer le rez-de-chaussée d'ici la fin du mois d'octobre, puis nous travaillerons progressivement jusqu'à la finition étage par étage. L'objectif d'être prêt avec la salle de réunion terminée au troisième étage est certainement une option réalisable d'ici la fin décembre. »


Photo prise le 14 février 2020.

 


Rez-de-chaussée qui comprendra les équipes de réception / portails, la salle d'attente, la cuisine et les armoires pour débardeurs.

 


Le premier étage aura des postes de travail pour le directeur général, l'équipe des ventes, le service client, les finances, les réclamations et les gestionnaires.

 


Le deuxième étage aura les opérations du terminal et la logistique d'expédition.

 


Le troisième étage aura deux terrasses et une grande salle de réunion.

 


Belle vue sur le terminal depuis le troisième étage.

Hollandia Seaways à Zeebrugge

À partir d'aujourd'hui, Hollandia Seaways naviguera entre Göteborg et Zeebrugge.

Notre méga traversier de fret de 6700 mètres, pouvant transporter 450 remorques, a eu son tout premier appel au port de Zeebrugge aujourd'hui

L'horaire est fixé sur deux départs vers Zeebrugge par semaine avec un env. temps de transit de 35 heures.

Nous souhaitons bonne chance à nos collègues de PSA Zeebrugge pour avoir Hollandia à leur terminal.

Avertisseurs sonores et sirènes près du port de la mer du Nord

Au port de la mer du Nord à Gand, des klaxons et des sirènes ont retenti à 12 heures CET pour montrer leur soutien aux personnes qui font un travail exceptionnel pour nous permettre de surmonter les défis de cette crise.

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo, des navires, des camions et des voitures avec la communauté locale ont rejoint le geste. Naturellement, Hollandia Seaways et son équipage ont également montré leur soutien en faisant retentir le klaxon devant le port.    

Des étudiants visitent DFDS à Gand

Début novembre, les étudiants du Master of Science in Maritime Science de l'Université de Gand ont visité le terminal géré par DFDS Belgium à North Sea Port Flanders et ont visité les `` Primula Seaways '' en se préparant à retourner à Göteborg. Auparavant, le directeur général Sam De Wilde a donné aux étudiants une présentation approfondie du groupe et des moteurs et dynamiques de la navigation ro / ro, des opérations de terminaux et des activités intermodales.

Les visites sur le terrain dans les ports et les entreprises portuaires comme DFDS font partie intégrante du cours que suivent les étudiants du Master en sciences maritimes. «Ils permettent aux étudiants d'explorer le monde du transport maritime de manière très directe et de donner aux connaissances théoriques qu'ils acquièrent une dimension pratique. Tout le monde ne s'est jamais retrouvé sur un terminal maritime ou sur le pont ou dans la salle des machines d'un navire de mer », explique Jean-Louis Vandevoorde, assistant à l'Université de Gand. «Notre appel à DFDS, le principal opérateur ro / ro et client le plus fréquent du port de Gand, est un must annuel et ajoute un maillon essentiel à la chaîne de nos visites.»

Le Master of Science in Maritime Science est un programme interuniversitaire développé par l'Université de Gand (UGent) et l'Université de Bruxelles (VUB). Le programme comprend trois piliers principaux: un pilier technique / général, un pilier économique / logistique et un pilier juridique, et suit l'approche multidisciplinaire qui le rend tout à fait unique dans le paysage académique mondial.

Jelle van Koevorden sera le directeur général de Ferry en Belgique

Jelle van Koevorden sera la nouvelle directrice générale de la division Ferry pour la Belgique à compter du 1er janvier.

En tant que MD, il sera responsable de l'agence desservant les routes de fret Gand - Göteborg, Zeebrugge - Göteborg et Zeebrugge - Immingham - Norvège ainsi que le terminal de Gand. Sa responsabilité inclura également nos activités multimodales en Belgique avec des liaisons ferroviaires vers Trieste, Barcelone, Lyon et Le Boulou, ainsi que le service de barge à conteneurs sur Gand - Anvers et Gand - Rotterdam.

Le terminal de Gand continuera d'être géré par Raf de Wit, directeur du terminal, qui relèvera de Jelle.

Jelle relèvera de Morgan Olausson, VP & Head of BU North Sea North.

«Je suis très heureux que Jelle ait accepté ce défi. Il est extrêmement bien préparé pour le poste car il a été Business Development Manager à partir de 2016, puis Directeur Général Commercial à Gand. Ces emplois lui ont donné une expérience précieuse avec nos clients et nos marchés. Je pense que nous sommes extrêmement chanceux d'avoir pu pourvoir un poste clé à si court préavis avec un candidat interne qui participe également à notre programme de développement des talents, Horizon,

Jelle van Koevorden (31 ans) est née à Tiel, aux Pays-Bas et a étudié à Anvers et Besançon. Il est diplômé en Gestion Logistique et a suivi des cours de Master en Logistique & Transport (Droit Maritime & Supply Chain Management). Après des stages dans l'industrie du transport maritime et des sociétés de logistique internationales, il a rejoint DFDS en tant que Business Development Manager en 2016. Il vit avec sa femme et son enfant à Bazel, Belgique

Morgan Olausson déclare: «Veuillez vous joindre à moi pour féliciter Jelle pour son nouveau rôle et ses nouvelles responsabilités. Jelle et Raf seront une équipe solide qui pourra assurer la croissance continue de notre entreprise en Belgique. J'espère que vous vous joindrez tous à moi pour souhaiter la bienvenue à Jelle au sein de l'équipe de direction et que vous le soutiendrez tous dans son nouveau rôle. »

Jelle remplacera Sam de Wilde, qui quittera DFDS à la fin de l'année pour un nouveau poste de direction à Anvers où il vit.

Nouveau docteur à Gand, nouveau chez DFDS

Lorsque nous avons annoncé la nouvelle organisation le 25 juin, nous avons également annoncé que Luc Geysen serait le nouveau directeur général à Gand. Et lorsque Luc est entré dans son bureau pour la première fois déjà le lundi 1 er juillet, nous pouvions en même temps l'accueillir à DFDS.

Il possède une vaste expérience dans le secteur de la logistique et de la chaîne d'approvisionnement, qu'il a rejoint en 1996 au sein de la société Henkel-Ecolab et qui est également devenu sa passion. «Je trouve le secteur de la logistique extrêmement intéressant en raison de sa complexité et de son développement rapide en ce qui concerne ses modèles commerciaux et ses développements numériques, car il implique de travailler avec des personnes ainsi que des processus», déclare Luc qui se familiarise maintenant avec le métier et ses partenaires. 120 collaborateurs à Gand.

Luc, âgé de 46 ans et de nationalité belge, a passé les 12 dernières années sur de grands projets logistiques, plus récemment pour des sociétés comme DHL et Kuehne & Nagel. Il est arrivé chez DFDS en provenance de Kuehne & Nagel, où il occupait le poste de responsable par intérim chargé de la vente de son activité de transport de produits de grande consommation aux Pays-Bas.

«Luc a exactement les qualités dont nous avons besoin pour développer notre activité à Gand. Dans ses projets, il a obtenu des résultats impressionnants avec une efficacité croissante des processus logistiques, donnant la priorité aux clients et incitant les organisations à atteindre les mêmes objectifs stratégiques. Son objectif est de trouver des solutions pour nos clients et je suis impatient de voir Luc et son personnel transformer de nouvelles opportunités en initiatives de croissance pour notre site de Gand », a déclaré Niklas Andersson, nouveau vice-président directeur de la division logistique.

«Je sais que notre personnel qualifié et engagé à Gand soutiendra Luc dans ses nouvelles fonctions. Joignez-vous à moi pour l'accueillir chaleureusement au sein de DFDS », déclare Niklas, qui remercie également le Docteur Geert Liefhooghe d'avoir créé une entreprise solide à Gand. Avec le changement d'organisation, Geert est devenu une partie de la chaîne du froid avec le bureau de Brügge.

Luc rapportera à Michael Bech, notre nouveau vice-président de BU Continent.

Luc vit à Anvers avec sa famille et va chercher un logement à Gand.

DFDS reprend GWM, fournisseur de matériel de manutention à Gand

DFDS a racheté GWM, la société fournissant des services d’opération, de portail et de comptabilisation pour DFDS à Gand. «Nous travaillons avec eux depuis de nombreuses années, car ils opéraient déjà dans le terminal multimodal Mercatordok pour le compte de Volvo Logistics Group avant que DFDS ne prenne le terminal», a déclaré Sam De Wilde, directeur général de DFDS Seaways NV.

Leur histoire à Gand remonte à 1890, lorsque la municipalité octroya tous les droits de pesage et de mesurage dans le port de Gand aux «Peseuses et peseurs assermentés municipaux» - ou en néerlandais: Gezworen Wegers en Meters (GWM).

Alors que l’activité initiale concernait principalement les estimations de poids et de quantité, leur gamme d’activités a considérablement augmenté au cours des 129 dernières années. Aujourd'hui, les 29 membres du personnel offrent des études (conditions de tirant d'eau, de chaland, d'embarquement et de cale, de soute), de comptage, de supervision et d'opérations (opérations des navires, opérations des barrières, rapports sur les dommages, inspections) ainsi que des mesures (échantillonnage, contrôle de la température, contrôles de densité ..).

Raf De Wit continue comme directeur de terminal
Pour DFDS, l'activité principale a été l'exploitation des navires, les opérations à la porte et le décompte. Raf de Wit, le propriétaire de la société, dirige les opérations du terminal multimodal Mercatordok pour DFDS depuis de nombreuses années. Il est désormais officiellement directeur du terminal pour Gand pour DFDS. Il continue de faire rapport à Sam De Wilde.

Ajustement stratégique
«GWM convient parfaitement à DFDS, car nous travaillons ensemble depuis de nombreuses années et ils gèrent déjà bon nombre de nos activités. De plus, nous entrevoyons un potentiel de croissance supplémentaire dans les autres services proposés aux clients tiers. Il élargit le large éventail de services déjà offerts par DFDS en Belgique et nous permet de proposer nous-mêmes tous les services demandés par nos clients finaux », a déclaré Sam De Wilde. "Je souhaite la bienvenue à tous les nouveaux collègues de DFDS et suis impatient de travailler avec eux."


Raf de Wit, ancien propriétaire de GWM, conservera ses fonctions de directeur de terminal sous la responsabilité de Sam de Wilde

Courtage en douane en Belgique: désormais également certifié OEA

«En tant que société entièrement certifiée AEO, DFDS est considérée comme un partenaire de confiance et sécurisé par les autorités douanières», a déclaré Sam De Wilde, directeur général de DFDS Seaways NV. Photo du canal Gand-Terneuzen par Tom D'haenens.

 

Comme nous l'avons écrit précédemment, DFDS a lancé des services de dédouanement en Belgique. Après plusieurs mois de dur labeur, toutes les autorisations nécessaires ont été obtenues. DFDS Belgium a également été accréditée en tant qu'opérateur économique agréé (OEA). En tant que société entièrement certifiée AEO, DFDS est considérée par les autorités douanières comme un partenaire de confiance et sécurisé. En obtenant cette certification, DFDS a démontré une excellence opérationnelle et une conformité aux réglementations.

Sam De Wilde, directeur général de DFDS Seaways NV, a déclaré: «Nous remercions tout particulièrement Mme Gislene Alves, qui a travaillé d'arrache-pied pour que tout cela soit mis en place à un niveau très élevé.»

L'ajout du courtage en douane à la gamme de services offerts signifie que DFDS sera en mesure d'offrir un service complet et plus intégré à ses clients. En outre, cette expansion des services garantit que DFDS sera totalement à l'épreuve du Brexit. En devenant un guichet unique pour le transport maritime, routier, ferroviaire et par barge, combiné à des services de courtage en douane, DFDS est en mesure de réduire les délais et les coûts globaux liés à la logistique.

DFDS participe au Global Seafood Exhibition

De nombreux clients et partenaires ont profité de l’occasion pour visiter le stand DFDS lors du salon.

Plus tôt ce mois-ci, DFDS a participé à la Global Seafood Exhibition annuelle à Bruxelles. Il s'agit du plus grand événement commercial au monde consacré aux fruits de mer, destiné aux acheteurs, aux fournisseurs et aux professionnels de l'industrie de transformation. Les participants de pas moins de 140 pays ont participé à l'événement.

DFDS Scotland est un exposant de renom, présidé par Robert Murdoch, directeur général à Larkhall. Robert prend sa retraite cette année. L’exposition de cette année était donc particulièrement importante pour l’équipe DFDS, et en particulier pour Robert.

Robert Murdoch, directeur général à Larkhall

Robert déclare: «L’événement est une occasion très utile de se rencontrer et de discuter des affaires actuelles et nouvelles, car la majorité de nos clients de l’industrie assistent au salon.

Cette année, en prévision de l'impact du Brexit sur le secteur des fruits de mer, l'équipe élargie du Brexit de DFDS était également présente pour aider et conseiller les participants à l'exposition sur la manière de gérer les implications des différents scénarios du Brexit.

L’événement a été un franc succès et je tiens à remercier chaleureusement tous les membres de DFDS qui ont participé à l’événement ou qui ont contribué à ses préparatifs. ”

 

 

DFDS conclut un accord à long terme avec Stora Enso et ouvre une nouvelle voie

DFDS transportera chaque année 700 000 tonnes de papier pour le producteur de papier Stora Enso sur une nouvelle route reliant Göteborg et Zeebrugge. DFDS fera l’acquisition de deux ferries de fret pour le service. Le contrat dure au moins cinq ans. DFDS augmentera le nombre de départs hebdomadaires entre la Suède et la Belgique de 8 à 12.

DFDS et Stora Enso ont signé un accord de cinq ans portant sur le transport d'environ 700 000 tonnes de produits de papier et de carton entre Göteborg et Zeebrugge. Stora Enso a des options pour prolonger l'accord de trois ans.

Stora Enso est l'un des principaux fournisseurs mondiaux de solutions renouvelables dans les domaines de l'emballage, des biomatériaux, des constructions en bois et du papier. Stora Enso réalise des ventes annuelles de
10,5 milliards d’euros et 26 000 employés.

«Nous sommes très heureux d’élargir notre coopération avec Stora Enso et espérons pouvoir soutenir leur croissance grâce à une exploitation efficace et flexible des itinéraires. Nous sommes également impatients de proposer au marché des transports des capacités et des services supplémentaires entre la Suède et la Belgique », a déclaré Peder Gellert Pedersen, vice-président exécutif du groupe DFDS et responsable de la division Ferry.

DFDS ouvrira une liaison entre Göteborg et Zeebrugge, qui étendra la fréquence de service entre la Suède et la Belgique de 8 à 12 départs hebdomadaires.

Le nouvel itinéraire sera exploité par trois ferries de fret. Deux transbordeurs - Slingeborg et Schieborg - seront achetés auprès de tiers propriétaires pour 270 millions de couronnes danoises, et l'un d'entre eux sera transféré de la route reliant Göteborg à Gand, où quatre transbordeurs sont actuellement déployés.

La route devrait ouvrir mi-juin

DFDS Seaways NV commence le courtage en douane en Belgique

DFDS propose désormais le dédouanement en tant que service aux clients en Belgique, et plusieurs clients ont déjà manifesté leur intérêt à acheter ce service auprès de nous, car cela améliore leur facilité de travail. Photographie - Tom D'haenens.

 

DFDS Seaways a finalisé ses premières ventes de déclarations en douane en Belgique. Gislene Alves, qui n'a rejoint DFDS qu'en octobre, a été très occupée ces derniers mois avec une demande de certification en tant qu'opérateur économique agréé (OEA) et l'obtention de toutes les autorisations et garanties nécessaires pour la vente de services de douane. Cela a été achevé en un temps record, et la semaine dernière, les premières ventes de ces services ont été finalisées et nous avons commencé à générer des revenus. Gislene a déclaré: «Nous avons passé un examen approfondi et une approbation de la qualité de la part des autorités douanières belges. Il a fallu un certain temps pour obtenir toutes les autorisations et tous les systèmes en place. Il était donc agréable de pouvoir enfin lancer le service à nos clients. Dans les prochaines semaines, nous devrions également obtenir la certification AEO de DFDS Seaways NV, ce qui simplifiera à nouveau les procédures pour nous. ”

Sam de Wilde, directeur général de DFDS Seaways NV, a ajouté: «Je tiens à féliciter Gislene pour tous ses efforts, ainsi que le service de la fiscalité des groupes, qui nous a aidés à obtenir les autorisations et à présenter la demande AEO. Le service de trésorerie a également été très réactif en fournissant les garanties nécessaires. Nous avons entrepris ce projet non seulement pour préparer le Brexit, mais également pour améliorer la réputation et le profil de nos activités de transport maritime en Belgique. Les premières ventes concernaient un client multimodal existant, mais nous sommes confiants de pouvoir fournir ces services à d’autres clients, y compris d’autres sociétés DFDS, dans un proche avenir. Plusieurs clients ont déjà manifesté leur intérêt à acheter ce service auprès de nous, car cela leur facilite la conduite des affaires. ”

Une coopération de vente pour le corridor Belgique - Suède

Les équipes de transport et de logistique belgo-suédoises se sont réunies à Göteborg pour présenter les initiatives One Sales sur le corridor de transport Belgique-Suède

DFDS vise à améliorer les ventes grâce au concept dit One Sales, dans lequel des collègues de la division des ferries et de la division logistique s’associent pour améliorer et acquérir de nouvelles affaires grâce à une approche commune. «En le faisant ensemble et en rendant visite aux clients lorsque cette approche est pertinente, il n'y aura qu'un seul point de contact avec un client et nous pourrons profiter des avantages de nos expériences, capacités et connaissances combinées sur les secteurs et les marchés. Nous pouvons même proposer des solutions automatiquement coordonnées, car elles incluent à la fois des services de ferry et des services logistiques », explique David Forsberg, directeur des ventes de la division des ferries à Göteborg.

Geert Liefhooghe, directeur général de la division logistique en Belgique, a déclaré: «Nous avions déjà quelques réunions One Sales entre les divisions en Belgique afin de combiner nos forces, définir notre approche de One Sales et de mettre en place un modèle et une présentation One Sales. pourrait utiliser pour les visites conjointes des clients.

«En mars, lors d’une visite au bureau de la logistique à Göteborg, en compagnie de Lars Eriksson, responsable des ventes de la division logistique en Suède, nous avons conclu qu’il serait intéressant de s’associer aux organisations suédoise et belge de traversiers et de logistique. L'organisation suédoise a été la première à déployer le concept One Sales - pour voir comment nous pouvons nous aider mutuellement à mieux réussir dans le corridor de transport Belgique-Suède et à étendre la coopération One Sales au-delà des frontières. Nous avons décidé de mettre en place une SOP avec une équipe de compte claire en fonction des attentes des clients et des conditions de sélection des clients », a-t-il déclaré.

Primula Seaways - aucune mise à la terre, aucun dommage

Pas d'échouement ni de dégât - Primula Seaways pourrait continuer à naviguer peu de temps après l'inquiétude

 

Le vendredi 22 février, Primula Seaways s'est arrêté à Terneuzen dans le canal Gand - Therneuzen en route vers Gand. On soupçonnait un endommagement possible de la coque du traversier après avoir eu un léger goût de la boue dans le canal en entrant dans les brise-lames de Terneuzen dans un brouillard épais.

Les autorités sont toujours impliquées lorsque de tels soupçons se manifestent, ce qui a malheureusement conduit les médias à croire que le navire était tombé à terre et qu'il avait été endommagé et qu'il avait nécessité l'assistance d'un remorqueur.

Cependant, il n'y a pas eu d'échouement et aucun dommage au navire. Cela a été confirmé par une enquête menée par un plongeur qui n'a trouvé aucun dommage à la coque. Primula Seaways a rapidement pu poursuivre son voyage en direction de Gand sans assistance.

Nouveau service de fret ferroviaire entre la Turquie et la Belgique

Le premier train de fret intermodal de Genk arrive à Trieste

DFDS peut désormais proposer à ses clients une liaison intermodale de fret entre la Turquie et la Belgique. Le premier train de fret intermodal en provenance de Genk est arrivé à Trieste le 20 janvier. Le nouvel itinéraire, entre Genk et Trieste, permettra aux clients de mieux utiliser le réseau DFDS, en élargissant la gamme de choix de connexions entre la Turquie et le nord de l’Europe.

En ne prenant que 28 heures entre Genk et Trieste et en ajoutant (à pleine capacité) trois allers-retours hebdomadaires d’environ 34 créneaux par train, ce train est un ajout bienvenu au terminal DFDS de Trieste, car sa capacité de terminal intermodal est très demandée.

«Ceci est un autre résultat de nos efforts dans le développement continu de nos capacités de fret intermodal», a déclaré Nicola Lelli, responsable d'Intermodal, ajoutant que de nouvelles routes devenaient disponibles pour permettre un transport plus efficace et ainsi rendre le transport terrestre plus rapide et plus durable sur le plan environnemental. .

DFDS s'est associé aux opérateurs européens Lineas, LTE et InRail pour mettre ce nouveau service intermodal à la disposition de nos clients. La majeure partie des créneaux horaires a été reprise par H.Essers, un client de choix de DFDS.

Logistics in Ghent lance un projet pour améliorer ses résultats

Les résultats de Logistics Belgium (Gand) ne se sont pas développés à leur goût en 2018 en raison de pressions concurrentielles et de facteurs parfois indépendants de leur volonté. la hausse des prix du pétrole, qui entraîne une augmentation des coûts du transport routier et des surtaxes pour le transport maritime

«Nous ne pouvons pas contrôler ces coûts supplémentaires, mais nous pouvons certainement faire quelque chose pour atténuer les effets et améliorer nos résultats. En coopération avec le département Strategy & Consultancy, nous avons lancé Project Boost un peu avant Noël afin d'accroître les ventes et l'efficacité grâce à un certain nombre d'initiatives impliquant l'équipe à Gand », déclare Geert Liefhooghe, MD de la division logistique DFDS en Belgique.

Croître la ligne du haut
«Nous avons analysé les activités actuelles par rapport à notre clientèle et avons identifié de nouvelles opportunités d’augmentation des ventes pour les clients actuels. En outre, nous avons répertorié des sociétés qui auraient avantage à devenir nos clients et à accéder à nos réseaux. Nous sommes sur le point de clore un appel d'offres à gros volume dans les secteurs appropriés de nos transports », a-t-il déclaré.

Recouvrement des coûts
«Une initiative majeure sur laquelle nous travaillons consiste à atténuer les effets de la hausse des coûts en carburant et des surtaxes pour le transport par ferry en provenance et à destination de la Suède, de la Norvège, de la Finlande et du Royaume-Uni. Les suppléments sont ajustés tous les mois et, si les prix montent rapidement, les coûts risquent de ne pas être entièrement couverts par nos clients. Nous avons maintenant mis en place une structure tarifaire améliorée qui suit de plus près les fluctuations des coûts et des charges de carburant. »

Utilisation plus efficace des remorques
«Nous mettons l'accent sur la réduction du nombre de courses à vide. Nous avons constaté que nos principaux déséquilibres au niveau des zones se trouvaient en France et avons optimisé nos forces de vente afin de trouver les charges de retour adéquates ou de les repositionner afin de réduire les kilomètres vides. Nous avons déjà eu du succès, mais nous avons encore du chemin à faire pour combler les lacunes. Un autre objectif clé est la réduction du délai d'exécution de nos remorques. Nous nous sommes fixé des objectifs clairs pour réduire le nombre moyen de jours par voyage, car cela nous permettra de faire plus de commerce avec le même équipement. Cela signifie que nous pouvons économiser sur les coûts, être plus compétitifs et développer notre activité », a déclaré Lieven Baete, directeur général, Logistique à Gand.

«Ce ne sont que quelques-unes des principales initiatives. Cependant, je pense que cela donne une bonne compréhension de la façon dont nous examinons tous les paramètres afin de devenir plus efficaces et d’accroître nos résultats. Nous remercions tous les membres de notre équipe logistique à Gand et l'équipe de Strategy & Consulting pour leur engagement et leur soutien sans faille pour que notre activité soit plus rentable en 2019 qu'en 2018 », déclare Geert Liefhooghe.

Un groupe de pilotage composé de Eddie Green; Niklas Andersson; Geert Liefhooghe; Lieven Baete; Filip Hermann et Christina Mørup suivent de près le projet.

DFDS va modifier son accord de transport de fret en Norvège à partir de 2019

DFDS a décidé d'étendre et d'améliorer son itinéraire entre la Norvège, Zeebrugge et Immingham. Actuellement, la route est desservie par le porte-conteneurs / porte-conteneurs Lysbris Seaways, qui transporte principalement du papier de Norske Skog, et des conteneurs avec différents types de marchandises.

La route améliorée sera desservie par un navire roulier plus grand, le Finlandia Seaways. Cela signifie qu'en plus des conteneurs et du papier, DFDS sera en mesure d'offrir le transport maritime pour les cargaisons roulières telles que les remorques, les automoteurs, les machines et une plus grande variété de cargaisons de projet entre les hubs.

DFDS ajoutera Brevik à la rotation du port, en plus des ports actuels de Fredrikstad et de Halden. Cela signifie que DFDS sera en mesure de proposer des solutions de transport rapide du continent et du Royaume-Uni aux rives est et ouest d'Oslofjord. Avec les départs de fin de semaine de Zeebrugge et d'Immingham et les arrivées en début de semaine en Norvège, DFDS offrira au marché une solution unique pour tous les types de marchandises le long des corridors de transport.

Ce service remplacera la connexion ro-ro actuelle entre Gand et Brevik à partir de la mi-février 2019. Cela améliorera le calendrier actuel de Brevik, avec un appel à l'importation et à l'exportation. Le temps de transit réduit vers le sud ouvrira la voie à l'exportation de poisson frais de Norvège vers le continent.

Le service clientèle et les contacts commerciaux resteront inchangés.

Le calendrier pour Finlandia Seaways sera le suivant:

 

Les étudiants visitent le terminal de Gand

Des étudiants des universités de Gand et de Bruxelles ont visité le port de Gand cette semaine pour se renseigner sur les transports et les opérations de terminaux

Donner aux étudiants un aperçu direct du fonctionnement d'une industrie, en complément de leurs études théoriques, est une excellente façon de combiner connaissances et expérience. Ainsi, des étudiants du cours de MSc en sciences maritimes de l'Université de Gand et de l'Université de Bruxelles ont visité le Port de Gand cette semaine.

«C'est une excellente façon de montrer aux élèves nos activités et de les laisser visiter l'un des navires, ce qui leur permet d'avoir une idée concrète du transport roulier et des opérations du terminal. Nous aimons toujours montrer le terminal aux visiteurs, car cela nous donne l'occasion d'expliquer ce que nous faisons chez DFDS, et la valeur que nous ajoutons à nos clients en combinant différents modes de transport. Un avantage supplémentaire, bien sûr, est de mieux faire connaître DFDS et plus attrayant pour les futurs employés potentiels. Un remerciement spécial aux employés de DFDS qui ont fait de cette visite un succès: Jelle Van Koevorden (Développement commercial), Julie Stuer (Opérations Route & Container Barge) et Alain De Brauwer (Opérations Route) », déclare Sam De Wilde, Directeur Général de Shipping Belgium. .