Un nouveau traversier pour la Manche franchit une nouvelle étape dans la construction

Mardi dernier, la cérémonie traditionnelle de pose de la quille a eu lieu au chantier naval Avic à Weihai, en Chine, pour célébrer officiellement la prochaine étape de la construction de notre ferry combiné de fret et de passagers destiné à la Manche. Elle s'appellera Côte d'Opale.

La quille constituait autrefois l'épine dorsale d'un navire, reliant la proue à la poupe et étendant la longueur du navire. Lorsque la quille a été posée lors de la cérémonie, cela a signifié la naissance du navire et les ouvriers du chantier ont pu commencer à construire la coque autour de la quille.

De nos jours, la quille traditionnelle a été remplacée par d'énormes sections soudées entre elles pour former la coque d'un navire. Cependant, la tradition se perpétue et mardi dernier, une section a été abaissée dans la cale sèche du chantier naval Avic à Weihai, en Chine, pour représenter la pose de la quille pour notre ferry combiné de fret et de passagers.

Avec des représentants du chantier naval, Stena RoRo et le représentant principal de l'affréteur de DFDS, Anders B Thomsen, étaient également présents à la cérémonie.

Stena RoRo est propriétaire du navire et DFDS embarquera sur le ferry pour une durée de 10 ans sans équipage avec livraison depuis la Chine d'ici fin juin 2021. Le ferry de 214 mètres de long sera le plus long navire de la Manche avec une capacité de 1 000 passagers et équipage avec 160 remorques. Elle est destinée à être utilisée sur la route Douvres - Calais et porte donc le nom d'une des plus belles régions côtières de France, la Côte d'Opale, qui borde la Belgique et se situe en face des falaises du sud-est de l'Angleterre.


Le représentant de l'affréteur principal Anders B Thomsen lors de la cérémonie de pose de la quille

18 octobre 2019