Résultats du sondage auprès des employés

Plus de 750 d'entre vous originaires de 15 pays et de nombreux navires ont participé à notre récente enquête auprès des employés, sur les conséquences de Covid-19 sur vous personnellement et sur DFDS. Les résultats montrent que les 80% se sentent en sécurité au travail sur place et à domicile, mais que les 75% s'inquiètent des conséquences de la pandémie. La direction locale passera par des réponses pour identifier les problèmes et ce qui peut être fait à leur sujet.

«La pandémie entraîne des changements substantiels dans notre façon de travailler, à la fois en tant qu'employés et en tant qu'organisations. Personne ne sait combien de temps durera cette situation mondiale extraordinaire et nous nous demandons bien sûr si nos collègues estiment que nous, en tant qu'entreprise, faisons les bonnes choses pour gérer la situation et ses incertitudes de la meilleure façon possible. C'est pourquoi nous avons lancé notre récente enquête volontaire auprès des employés - pour comprendre vos préoccupations et identifier les problèmes que nous pouvons résoudre », déclare Anne-Christine Ahrenkiel, directrice des ressources humaines.

 

Changements de motivation, mais vous vous sentez généralement en sécurité

Sur les 750 répondants de 15 pays et de nombreux navires, environ 50% ont connu des changements dans leur motivation et dans l'appréciation de leurs compétences pendant la pandémie. 75% s'inquiètent des conséquences de Covid-19, à la fois sur eux personnellement et sur DFDS. Plus de 80% se sentent en sécurité au bureau et à la maison, même si beaucoup sont aux prises avec des problèmes tels que l'auto-isolement et la communication avec des collègues qui sont plus difficiles à distance.

«Nous pouvons voir que beaucoup de collègues se sentent inquiets, mais malgré cela, ils se sentent généralement en sécurité et sont satisfaits de la façon dont DFDS a géré la situation. C'est vraiment bon à savoir car la sécurité de nos collègues est une priorité absolue chez DFDS, et plus importante que jamais à l'époque de Covid-19 », déclare Sofie Hebeltoft, directrice de la RSE.

Travailler à domicile nécessite des compétences

Les résultats de l'enquête montrent également une volonté générale de continuer à travailler à domicile, pendant et après la pandémie. «Nous sommes conscients des défis du travail à domicile et en même temps nous reconnaissons le désir de continuer à le faire. Cela exigera que nous mettions en place de nouvelles routines et que nous parlions ouvertement de ce qui fonctionne et de ce qui ne fonctionne pas », déclare Sofie Hebeltoft, directrice de la RSE.

«Nous tous, et les managers en particulier, devons structurer nos relations de travail, partager des objectifs clairs et contribuer à entretenir un sentiment d'appartenance. Nous recherchons une formation sur le leadership à distance pour les managers et nous vous en dirons plus lorsque nous aurons plus de détails. Nous mettrons également l'accent sur la nécessité pour les responsables de partager des mises à jour commerciales pertinentes et fréquentes, afin que vous vous sentiez tous bien informés sur les progrès de DFDS. Nous verrons également comment il peut être possible d'introduire le travail à domicile comme une opportunité dans une situation post-Covid. En fin de compte, cela dépendra des règles locales et des accords individuels avec les gestionnaires directs.

Focus local

«À l'heure actuelle, nous évaluons les différences locales dans les résultats de l'enquête, afin que les responsables des divisions commerciales et humaines concernées puissent prendre les mesures appropriées. Merci d'avoir trouvé le temps de nous dire comment vous allez vraiment. Votre voix compte et vous nous avez donné une bonne image de la situation actuelle chez DFDS et de ce que vous pensez qu'il faudrait faire pour améliorer notre environnement de travail », déclare Anne-Christine.

En savoir plus sur le récent sondage auprès des employés

21 octobre 2020