Passager / BU Channel: DFDS s'adapte à Covid-19

Le 29 juin, DFDS a annoncé plusieurs mesures de réduction des coûts pour s'adapter aux nouvelles conditions du marché induites par la pandémie Covid-19. DFDS prévoyait que cela aurait un impact total sur environ 650 collègues à travers l'organisation DFDS.

Le 21 juillet, nous avons annoncé que nous allions lancer un processus de consultation avec des propositions de réduction du personnel dans les bureaux des passagers d'Ijmuiden et de Newcastle. 12 collègues du Care Center et des opérations de vente quitteront malheureusement notre bureau d'Ijmuiden.

Nous consultons actuellement les représentants du personnel sur les 30 postes de la fonction d'agence de passagers à Newcastle qui sont à risque de licenciement.

À Hambourg, le 4 août, nous avons annoncé notre intention de réduire la taille de notre bureau des passagers et des consultations individuelles ont commencé avec les 9 collègues qui sont malheureusement touchés.

Et aujourd'hui, nous avons annoncé le lancement d'un processus de consultation à Douvres et en France, présentant des propositions de réduction des effectifs à bord des navires opérant entre Douvres et la France et au sein des sites de Douvres, Calais et Dieppe.

Au total, 79 postes sur les trois navires britanniques de la société et dans ses bureaux à Douvres sont concernés.

Au total, 142 postes sur les navires français sur Calais-Douvres, le port de Calais et les bureaux de Calais et Dieppe sont concernés.

À terre à Douvres, cela affectera:
RH et équipage
Soutien aux opérations (contrôle des terminaux)
Réservations de fret et administration du fret
Services à bord
Organisation technique

Tous les collègues concernés ont été contactés par leur responsable et les RH pour leur indiquer les prochaines étapes du processus.

Nous regrettons beaucoup qu’on en soit arrivé là. De nombreux collègues ont travaillé dur dans des conditions difficiles pour maintenir leur activité et aider nos clients. Cependant, les impacts continus de la pandémie de Covid-19 et la baisse de la demande de passagers qui en résulte sur tous les itinéraires ont rendu nécessaire des changements dans la structure de l'entreprise pour réduire les coûts et protéger les emplois à l'avenir. Mais nous travaillerons en étroite collaboration avec les représentants du personnel afin de trouver des mesures pour atténuer l'impact de cette situation sur nos collègues concernés.

Kasper Moos, vice-président des itinéraires courts et des passagers
Gemma Griffin, vice-présidente des ressources humaines et de l'équipage

5 août 2020