DFDS ouvre Frederikshavn - Oslo

Lorsque DFDS rouvrira sa route de ferry entre Copenhague et Oslo le 25 juin, les navires fourniront également un service sur la route Frederikshavn - Oslo. Il y aura des départs quotidiens sur les deux routes.

Par Peder Gellert, vice-président exécutif, division Ferry

Comme nous l'avons déjà dit, une crise offre également toujours de nouvelles opportunités. Une telle nouvelle opportunité est apparue sur le marché du ferry Danemark - Norvège lorsque les liaisons d'un autre opérateur entre Frederikshavn dans le Jutland et Oslo ont été définitivement interrompues depuis le début de la crise COVID-19.

Je suis extrêmement heureux de vous informer que, après une enquête et une analyse minutieuses, nous avons décidé d'entrer sur ce marché et d'ouvrir une nouvelle route de passagers entre Frederikshavn et Oslo.

Le fait que nous soyons en mesure d'ouvrir une route est - notamment - dû au fait que nous pouvons bénéficier de synergies avec la route Copenhague - Oslo alors que les navires passent chaque nuit à Frederikshavn, à quelques kilomètres seulement du port.

Par conséquent, à partir du 25 juin, date de la réouverture de la route, nos deux ferries populaires d'Oslo, Pearl Seaways et Crown Seaways, feront escale à Frederikshavn en route entre Copenhague et Oslo.

Cependant, il y aura toujours deux routes distinctes car aucun voyage ne sera offert exclusivement entre Copenhague et Frederikshavn.

Des départs quotidiens sont prévus de Copenhague à 14h00 et de Frederikshavn à 23h30, avec arrivée à Oslo à 9h00.

Il y aura des départs quotidiens d'Oslo à 12h00, avec une arrivée à Frederikshavn à 22h00 et à Copenhague à 09h00.

Nous évaluerons plus tard le calendrier pour nous assurer qu'il est adapté aux besoins de nos passagers et à la nouvelle situation dans laquelle les passagers norvégiens doivent prouver qu'ils ont réservé un hébergement pour un minimum de six nuits en dehors de Copenhague avant d'être autorisés à entrer au Danemark. Nous étudions toujours cette question pour bien comprendre ce que cela signifie pour notre service.

Nous commencerons avec le nombre minimum d'employés requis pour le démarrage opérationnel, et surveillerons de près le développement des réservations et changerons les effectifs à bord et à terre si nécessaire.

Quand les frontières rouvrent
Les équipes de Kasper Moos du département Passagers travaillent dur pour se préparer à l'ouverture. Ils planifient les services à bord, les opérations, les ventes et le marketing, donc tout correspond aux nouvelles exigences que nous prévoyons voir sur la nouvelle route et à la suite du changement de COVID-19 dans le comportement de voyage.

Je suppose qu'il y aura une demande accrue de la part des clients ayant un besoin de transport, en particulier à Frederikshavn - Oslo où nous prévoyons d'accueillir de nombreux clients qui voyagent en vacances dans leur propre voiture pour visiter des maisons d'été ou pour continuer vers d'autres pays. Mais bien sûr, notre objectif est de fournir à tous nos clients un excellent service et une expérience à bord. Nous offrirons ce que les clients demandent dans une ère post-coronavirus, avec beaucoup d'espace pour que l'individu reste en sécurité et en mettant l'accent sur le nettoyage et l'hygiène.

DFDS a une histoire à Frederikshavn
Certains d'entre vous savent peut-être aussi que le DFDS a une histoire forte à Frederikshavn. Pendant longtemps, nous avons été propriétaires du chantier naval de Frederikshavn et, plus important encore, depuis le tout début de DFDS, nous avons exploité une route entre Frederikshavn et Oslo jusqu'en 1974 - parfois avec d'autres ports inclus dans le calendrier.

Les amateurs de navires se souviendront peut-être des navires Aalborghus qui ont été renommés et ont servi la route sous son nouveau nom «Frederikshavn» dans les années 1930. Elle avait une capacité de 25 voitures, ce qui peut ne pas sembler beaucoup aujourd'hui. Et puis, Akershus qui a desservi la route à partir de 1965 en tant que premier véritable car-ferry de DFDS avec une capacité de 800 passagers et d'impressionnantes 150 voitures.

Donc, après quelques décennies d'absence, je suis extrêmement heureux de dire que nous sommes enfin de retour à Frederikshavn où nous avons trouvé d'importantes synergies entre la nouvelle route et notre route Copenhague - Oslo, qui est nécessaire après la coûteuse suspension du COVID-19 de la route.

4 juin 2020