Comme prévu: la décision du Parlement britannique maintient l'incertitude liée au Brexit

Il y a quelques jours, le 29 janvier, le Parlement britannique a à nouveau voté sur le Brexit. Cependant, les modifications proposées à l'accord avec l'UE, qui ont été décidées par le Parlement, ont été immédiatement rejetées par plusieurs dirigeants de l'UE.

La situation est donc aussi boueuse que jamais. Cependant, comme je l'ai écrit à maintes reprises, j'espère toujours que le bon sens prévaudra et que des solutions seront trouvées, et je ne m'attendais vraiment pas à ce que la question soit résolue jusqu'à la dernière minute.

La situation est loin d'être parfaite pour les exportateurs, les importateurs, les entreprises de négoce et de transport qui travaillent d'arrache-pied pour se préparer au Brexit. Cependant, nous maintenons un cap stable. Tout au long des discussions sur le Brexit, nous avons travaillé selon une stratégie claire: nous préparer à un scénario de "non-deal" afin que nous soyons aussi prêts que possible, quelles que soient les décisions politiques.

Il est important pour moi d’apprécier le travail énorme et extrêmement important réalisé par les équipes locales partout dans les parties de notre réseau et des activités liées au Royaume-Uni, ainsi que les conseils et la coordination professionnels fournis par notre équipe de Brexit.
Pour ceux qui sont moins impliqués dans les préparatifs, il peut être utile de résumer encore une fois nos plans et initiatives concernant le Brexit. Les points clés sont:

Nous nous préparons à offrir le dédouanement aux clients qui n’ont pas la capacité de le faire eux-mêmes. Ce sera une nouvelle entreprise qui générera des revenus.

Nous entretenons des relations étroites avec les autorités de tous les pays. À titre d'exemple, nous contribuons au système de «frontière intelligente» mis au point par les douanes françaises. Il vise à conserver le même flux de trafic dans les ports français qu'aujourd'hui car la grande majorité des clients ayant rempli leurs formalités à temps peuvent s'attendre à se voir proposer un canal vert à leur arrivée, les autres étant assistés par nos équipes locales pour faciliter et accomplissent leurs formalités dans les meilleurs délais.

Nous sommes en train d'intégrer les systèmes informatiques aux systèmes des douanes et des autorités frontalières dans tous les domaines.

Nous formons et embauchons des personnes pour développer une expertise en matière de dédouanement. Nous avons parcouru un long chemin, notamment en matière de formation.

Nous investissons dans des espaces supplémentaires dans certains de nos terminaux afin de pouvoir accueillir les remorques et les camions en attente de dédouanement et pour créer un espace pour les services de stockage, ce que les clients peuvent trouver utile pour des livraisons rapides des deux côtés d'une nouvelle frontière plus dure.

L'équipe du Brexit et ses collègues continuent d'informer nos clients des changements qu'ils doivent apporter. Cela inclut des réunions avec des clients individuels, des webinaires, des réunions du personnel et des clients dans nos sites, des lettres client et bien plus encore.

Si vous souhaitez obtenir plus d'informations ou si vous avez des questions, veuillez contacter les membres de l'équipe du Brexit: Emma Leam, Michael Mortensen, Jean Aubert, Rodney Ferguson et Gunnar Hansen.

Niels Smedegaard

février 1, 2019