Phoenix implémenté sur Sète-Yalova

Nos collègues travaillant sur l'intégration informatique et numérique de nos bureaux méditerranéens dans le réseau DFDS

Après des mois de travail dévoué tant des équipes de développement que des bureaux locaux apprenant les nouvelles façons de travailler, Phoenix, notre système informatique de base pour le fret, a été mis en service sur la route Sète-Yalova et la route inverse les 22 et 23 janvier. . Il s'agit de la première route Ro-Ro de l'ex-ONU à passer au nouveau système de réservation en BU Méditerranée. D'autres itinéraires suivront dans les prochains mois.

Cela marque une étape importante dans l'intégration informatique et numérique de nos bureaux méditerranéens dans le réseau DFDS ainsi qu'une contribution au pilier B de la stratégie Win23. La mise en service réussie a nécessité un grand effort de préparation par les équipes de Phoenix, EDI, MyFreight, BI, Site Web et Marketing ainsi que la précieuse contribution de nos bureaux de Sète, Yalova et Istanbul afin de proposer des solutions intelligentes sous la coordination de Michael Herbaek et Attila Gulyas en tant que chefs de projet.

«Comme pour tout projet comme celui-ci, le processus de mise en œuvre n'a pas été sans défis, mais ceux-ci ont été gérés efficacement grâce à des efforts de coordination proactifs et à des solutions rapides par l'équipe.» dit Daniel Capes, chef d'équipe FM.

«Nos équipes de superutilisateurs, d'analystes système et de développeurs ont été déployées sur trois sites en étroite coordination tout au long de la journée, en collaboration avec nos collègues de Sète, Yalova et Istanbul pour tout préparer pour les départs. Nous sommes reconnaissants du travail acharné de toutes les personnes impliquées. » explique Sara Ryden - Product Owner Phoenix, BU MED.

Phoenix sera implémenté sur d'autres routes 
Cette première mise en service n'est que le début de la feuille de route d'implémentation numérique et informatique dans la BU Méditerranée. Phoenix sera introduit presque toutes les deux semaines sur de nouvelles routes et l'ensemble du processus devrait être achevé fin mars.

«Nous sommes heureux que le premier lancement ait été un succès et nous sommes impatients d'offrir à nos clients et collègues de la Méditerranée une expérience numérique améliorée.» déclare Lars Hoffman, vice-président et chef de l'unité commerciale Méditerranée.

Alignement avec le reste de DFDS
«Certains des effets positifs du nouveau système commencent déjà à se manifester, alors qu'il n'en est encore qu'à ses débuts, nous pouvons certainement affirmer qu'il y aura des gains d'efficacité significatifs en alignant les processus des systèmes avec le reste du DFDS», explique Alihan Murat Tutuncu, Phoenix Superutilisateur à Istanbul.

«Nous avons déployé d'énormes efforts pour implémenter Phoenix dans BU Med. Il s'agissait d'un travail d'équipe, je voudrais donc remercier tous ceux qui ont participé à la phase de développement. Une fois que les utilisateurs auront pleinement utilisé Phoenix au cours de ces semaines, MyFreight sera progressivement présenté aux clients comme la nouvelle façon de faire des réservations avec DFDS », explique Aslihan Tur - Software Supervisor.

Outre les systèmes mentionnés, GTMS sera également bientôt implémenté pour les opérations de porte dans Pendik Terminal.


Nos collègues du bureau de Yalova


Nos collègues du bureau de Sète

7 février 2020