Q3: Un cap stable

Chers Tous,

Il y a quelques minutes, nous avons envoyé les résultats du troisième trimestre de DFDS à la bourse. Avec un bénéfice d'exploitation (EBITDA) de 1,045 milliard de couronnes danoises (+ 7%) pour le trimestre, nous maintenons notre objectif constant de réaliser un bénéfice annuel de plus de 3 milliards de couronnes danoises.

Les résultats trimestriels peuvent être considérés comme des bilans de santé réguliers. Et le bilan de ce trimestre révèle à nouveau une société saine en bonne forme. Cependant, la baisse soudaine de la monnaie turque, la lire et les incertitudes grandissantes liées à la situation non résolue du Brexit nous font face à un vent plus fort.

Après une longue période de vent arrière stable, nous misons maintenant sur notre puissance financière et opérationnelle pour préparer DFDS à des conditions de marché potentiellement plus défavorables:

- Sous la direction de notre équipe du Brexit, des collègues de l'ensemble de notre réseau travaillent d'arrache-pied pour préparer les affaires à un dur Brexit, même si nous espérons toujours que les négociations aboutiront à une période de transition qui permettra au libre-échange de continuer à traverser les frontières. Une formation en matière de dédouanement, d’embauche d’experts en douane, d’allocation d’un espace pour le dédouanement est en préparation. Nous sommes également en train de conseiller nos clients sur la manière dont ils doivent se préparer pour un Brexit difficile. Si nous faisons tous de notre mieux, nous pourrons continuer à aider les fabricants, et même les pays, à maintenir leurs exportations essentielles.

- À la suite d'une confrontation verbale entre la Turquie et les États-Unis, nous avons assisté à une chute soudaine de la lire turque, qui a affecté le cours de nos actions. Les investisseurs en ont prédit un effet considérable sur nos nouvelles activités entre l'UE et la Turquie. Cependant, cette entreprise s’est révélée très résiliente. Il repose sur la chaîne d'approvisionnement industrielle entre l'UE et la Turquie, ainsi que sur les relations et la mutualité nouées au fil des ans. C'est un marché qui offre un grand potentiel de croissance future, sur lequel nous devons travailler dur pour en tirer profit.

- Tout en travaillant dur sur notre réseau, en mer et à terre, nous utilisons notre force pour investir dans la préparation de DFDS à un avenir plus numérique, qui générera de nouvelles opportunités et de nouveaux défis. Nous devons être prêts à introduire de nouveaux services qui faciliteront la vie de nos clients et à changer notre façon de travailler afin de pouvoir tirer parti de la transformation numérique du monde au lieu d'en être victime.

- Nous avons participé au programme de construction neuve le plus ambitieux de DFDS pour nous assurer de disposer de navires plus grands et plus efficaces, afin de rester compétitifs et de tirer parti de la croissance attendue du marché à long terme. Le premier de ces nouveaux navires arrivera au début de 2019.

- Nous avons ajouté de nombreuses nouvelles activités logistiques à notre activité logistique en pleine croissance. Nous avons développé une nouvelle stratégie - qui inclut notre division des expéditions - visant à prendre soin de l’ensemble de la chaîne de transport pour les entreprises de secteurs sélectionnés, où nous pouvons utiliser nos connaissances et connaissances particulières pour élaborer des solutions durables et rentables pour nos clients. pour DFDS.

Merci à tous pour votre contribution à faire de DFDS une grande entreprise solide, résiliente et préparée pour l'avenir. Combinés à ces investissements et stratégies, votre engagement et votre détermination nous permettront de montrer au monde entier que nous pouvons maintenir notre succès historique, même dans des conditions plus difficiles.

 

Meilleures salutations

Niels Smedegaard, chef de la direction

13 novembre 2018