Un magazine suit Kia Ceed sur un ferry DFDS au Royaume-Uni via Cuxhaven et Immingham

Un voyage épique par route, train et mer attend le Kia Ceed, produit en Slovaquie, avant que les wagons ne soient livrés à de nouveaux propriétaires, et une partie cruciale de ce voyage se fera à bord d'un ferry DFDS. Photographie: Julian Mackie

 

Mike Duff d'Autocar a suivi le tout nouveau Kia Ceed de l'usine de Žilina en Slovaquie, traversant plusieurs pays avant d'embarquer pour Finlandia Seaways pour la dernière étape du voyage chez un concessionnaire britannique, un voyage effectué par 45 000 modèles Kia l'année dernière.

Tous les modèles à destination du marché britannique sont acheminés par route et par rail à Cuxhaven, en Allemagne, où l'archipel artificiel de Cuxport facilite le chargement des voitures car les eaux profondes permettent un accostage aisé, à l'abri de la marée. Mike et le Ceed ont été confrontés à un peu plus que de la brise, car le mauvais temps signifiait un retard avant que les voitures puissent être embarquées à bord des 2 000 mètres de voies de Finlandia Seaways et que le voyage en mer ne commence que 22 heures.


Mike Duff a observé cette Kia bleue tout au long du voyage, en prenant soin de ne pas perdre de vue la voiture.

 

Après son arrivée à Immingham, Mike raconte le voyage de la Kia de l'usine de Žilina au concessionnaire Grimsby Kia. «Il a parcouru environ 12 miles avec son propre pouvoir, au moins 600 km en camion ou en train et 360 km par mer avant d’atteindre son premier propriétaire britannique. Multipliez ce chiffre par les 15 millions de voitures vendues en Europe l'année dernière et vous aurez une idée de l'ampleur de l'effort logistique qui maintient l'industrie automobile en activité. "


Le grand nombre de voitures déplacées simultanément fait de chaque étape du voyage un effort herculéen

 

Tout le mérite de l’histoire revient au magazine Autocar et à Mike Duff. Le crédit pour les photos va à Julian Mackie.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

26 février 2019