France: de nouvelles façons de gérer les douanes réduiront les coûts

Deux routes méditerranéennes ont modifié leurs processus de déclaration en douane pour les importations vers la France et l'UE. Cela a conduit à des opérations plus efficaces et à des économies de coûts.

Toute cargaison pour entrer dans les ports de l'UE nécessite une soi-disant «habilitation ENS» (déclaration sommaire d'entrée), qui est une évaluation de la sécurité. Sur les routes Yalova-Séte et Tunis – Marseille, ils travaillaient avec des fournisseurs externes pour l'administration des autorisations ENS, car cela nécessite des connaissances spécialisées, ce que DFDS n'avait pas à l'époque.

Comme un fournisseur a annoncé qu'il allait bientôt fermer ses portes, DFDS a dû trouver une solution alternative dans un court délai. Heureusement, en raison des préparatifs du Brexit et de l'intégration de notre nouvelle organisation turque, nous avons acquis plus de connaissances internes pour effectuer directement les autorisations ENS. Par conséquent, une équipe de projet composée de l'informatique, de l'entreprise locale ainsi que des douanes de groupe (impôts indirects) a été constituée pour trouver une solution à ce problème.

La coopération est cruciale pour une nouvelle solution
L'équipe a recherché une entreprise qui pourrait effectuer les autorisations ENS directement et numériquement sur la base d'une connexion directe à partir des systèmes DFDS. Ils ont finalement choisi la société MGI à Marseille, proposant des services de déclaration douanière et ICS à travers l'Europe à travers le réseau de leurs partenaires. (ICS - Import Control System - est le système de gestion électronique des déclarations de sécurité pour les importations vers l'UE.)

«Nous avions déjà une expérience indirecte avec eux à Marseille et à Séte et comme leur offre était également compétitive, ils étaient le choix évident», explique Stephanie Thomas, responsable des douanes et accises et membre de l'équipe fiscale du groupe DFDS.

Parallèlement à cela, le Centre de développement informatique turc a achevé les travaux sur un module ICS qui peut recueillir et soumettre toutes les informations relatives aux douanes de DFDS à des tiers. L'équipe est également redevable du rôle central de l'équipe des douanes et de la conformité dans notre centre de services financiers à Poznan ainsi que dans notre centre de développement informatique turc. Leur réaction rapide a été cruciale pour le projet. Grâce à toute cette collaboration, le processus final et le flux de données sont nés, reliant les douanes françaises via MGI.

Mise en service réussie
«Les deux routes ont depuis été mises en service avec succès avec la nouvelle solution et la suppression des fournisseurs« intermédiaires »devrait permettre d'économiser environ 100 000 € par an une fois que les routes auront atteint leur pleine capacité après la crise actuelle. De plus, cette solution ouvre également la voie à la prochaine étape: vendre les activités de courtage en douane à nos clients en France », explique Jimmy Marolle, directeur d'agence France.

«La douane n'est souvent ni excitante ni facile. Cependant, dans ce cas, il s'agit d'un exemple motivant des capacités de notre organisation à coopérer et à développer des produits et des flux efficaces et économiques », explique Attila Gulyas, chef de projet, DIO Freight Ferry.

«L'équipe informatique continuera d'étudier les moyens d'automatiser et d'améliorer davantage le processus et le flux de données. De plus, nous explorerons ce qui peut être réutilisé à partir de cette solution dans nos préparations Brexit », ajoute-t-il.

 

Conditions douanières importantes
Le monde des douanes regorge d'acronymes et par la présente - nous sommes heureux de vous en apprendre deux pour donner un sens à cet article:

ENS est un acronyme pour Entry Summary Declaration. ENS est tenu par les douanes de l'UE d'effectuer une évaluation de la sécurité de toutes les cargaisons entrant dans les ports de l'UE.
ICS (Import Control System) est le système électronique de gestion des déclarations de sécurité pour l'importation de marchandises sur le territoire douanier de l'Union européenne.

15 avril 2020