Covid-19: DFDS réduit les traversées au Danemark - Norvège

COVID-19: L'un des deux navires servant DFDS' passager itinéraires sur Copenhague - Oslo et Frederikshavn - Oslo sera temporairement désarmé en raison de serrerter restrictions de voyage. Malheureusement, 20 les serveurs seront affectés, tandis que d'autres collègues volonté maintenir leur travail en raison de une syndicat accord, déménagement sur d'autres navires, etc. 

Des taux d'infection croissants et des restrictions de voyage plus strictes réduit plus loin le nombre de passagers sur DFDS' passager itinéraires de ferry sur Copenhague - Oslo et Frederikshavn - Oslo ces dernières semaines. 

"Avec l'aggravation de la situation, il y a tout simplement trop peu de passagers à bord pour maintenir un horaire de navigation complet, et nous sommes donc malheureusement obligés de réduire le un service à un navire jusqu'à mi-février," dit Kasper Moos, VP, passager BU.

«Cela signifie que de 2 En novembre, il y aura en principe des départs tous les deux jours de chaque port au lieu de tous les jours. Nous allons maintenant informer les clients à ce sujet par e-mails, réseaux sociaux et DFDS' site Internet. 

"Avec l'horaire de navigation réduit, Pearl Seaways sera DFDS' seulement navire à passagers en fonctionnement entre le Danemark et la Norvège, tandis que Crown Seaways sera amarré à Copenhague jusqu'à la mi-février." 

Temps gagnant
L'immobilisation de Crown Seaways aura malheureusement des conséquences sur le nombre d'employés à bord.

"Il signifie que nous devons dire au revoir à 20 serveurs travaillant sur Crown. C'est très malheureux car ce sont tous des collègues qui ont travaillé dur pour assurer la continuité des opérations », déclare Anne-Christine Ahrenkiel, directrice des ressources humaines et membre de DFDS ' direction.

«Les autres membres d'équipage en service à bord sont couverts par un accord sur des virages plus courts et un salaire réduction wavec le syndicat Metal Maritime, et le navire'L'équipage technique de l'exploitation peut utilisation accumulée heures supplémentaires ou être transféré sur d'autres navires. Cela signifie que nous gagnons du temps jusqu'au début de la nouvelle année et que nous pouvons jusqu'à présent garder la plupart de nos employés très expérimentés, afin de pouvoir redémarrer rapidement l'itinéraire si le COVID-19 La situation s'améliore en quelques mois, " dit Anne-Christine Ahrenkiel, Directeur des ressources humaines. 

Kasper Moos ajoute: "Je suis très heureux d'annoncer que nous pourrons éviter licenciements dans le organisation des passagers à terre. We sera occupé à préparer des campagneset ventes Activités être prêt en voyage restrictions sont levés. toutefois, il faudra redistribuer some tasks et les fonctions pour une période de temps à utiliser nos ressources d'une manière qui a du sens. Vous en serez informé plus en détail. »

29 octobre 2020