Cuxhaven - Immingham réduit l'écart de transport entre la Chine et le Royaume-Uni

Le méga projet de la Chine, la Nouvelle route de la soie, vise à intensifier les échanges entre l'Asie et l'Europe grâce à des infrastructures améliorées telles que le rail. Cela offre de nouvelles opportunités pour notre route entre Cuxhaven et le Royaume-Uni.

Les marchandises en provenance de Chine arrivent à Hambourg par chemin de fer, et DFDS organise et assure le transport routier entre Hambourg et le transport maritime de Cuxhaven à Immingham via Jutlandia Seaways et Stena Foreteller - les deux navires actuellement en service sur la route.

La liaison propose 5 à 6 départs hebdomadaires, avec un temps de transit de Hambourg à Immingham de 20 à 22 heures. Les marchandises proviennent principalement de la région de Zhengzhou au centre de la Chine et, dans une certaine mesure, du Royaume-Uni à destination de la Chine.
«Les clients ont très bien accueilli la connexion et le fait qu'il n'y ait qu'un seul point de contact pour tout le trajet entre Hambourg et la livraison en Angleterre», a déclaré Marcus Braue, directeur de succursale, Cuxhaven.

La connexion ferroviaire Chine-Europe a été inaugurée en 2008 et, en 2018, les chemins de fer allemands estiment transporter 90 000 conteneurs par an. Cela représente environ 100 fois les volumes transportés en 2011. «Nous prévoyons que les volumes continueront de croître et nous sommes convaincus que nous pouvons augmenter les volumes grâce à notre temps de transit court et à notre fréquence élevée», déclare Marcus.

Marcus Braue, directeur de succursale, Cuxhaven

23 novembre 2018