Un voyage autour des lieux de BU Med

Jimmy Marolle (à gauche) et Lars Hoffmann (à droite) avec l'équipe Socotu Shipping

La première semaine de février a été chargée pour Lars Hoffmann, vice-président et chef de BU Méditerranée et Jimmy Marolle, directeur Route & Agency. Ensemble, ils ont fait un voyage en Tunisie et en France pour rencontrer des collègues, des partenaires locaux et des agences ainsi que pour voir les installations. Ils ont terminé le voyage à Sète pour une réunion de discussion ouverte.

Le but du voyage était de donner à Lars Hoffmann un aperçu et une impression de première main des installations du port de Radès et de La Goulette, les deux ports que nous appelons en Tunisie et bien sûr d'avoir la chance de parler à des collègues de l'exploitation et les entreprises locales.

Jimmy Marolle, Directeur Route & Agency nouvellement promu, déclare: «En Tunisie, nous avons rencontré nos partenaires locaux, un agent tiers et une société de transport et de logistique, Socotu, qui représente DFDS depuis plus de 20 ans et la compagnie de ferry tunisienne Cotunav avec laquelle nous avons un partenariat technique avec les autorités portuaires. Nous leur avons présenté notre nouvelle structure et organisation au sein de BU Med et discuté du renforcement de la coopération ainsi que des opportunités et des opportunités commerciales Turquie-Tunisie. »

«Nous avons conclu notre voyage en France par une réunion de la mairie dans le nouveau bureau de Sète où ce fut un plaisir de rencontrer notre équipe enthousiaste qui s'occupe de la liaison Istanbul - Sète. La réunion s'est concentrée, entre autres, sur le développement récent de la Business Unit et sur la manière dont nous pouvons contribuer à la réussite de nos ambitions Win23 », a déclaré Lars Hoffmann, vice-président et chef de BU Méditerranée.


Photo prise au 
bureau à Sète: De gauche à droite: Alexandre Sabatte, Lars Hoffmann, Atakan Alkan, Marjorie Magnier, Jimmy Marolle, Julien Mestre, Saïd Sid, Cécilia Escolano, Arthur Claude.

 


Lars Hoffmann accompagné de Zohra Souab de Socotu au milieu d'une visite au port de Rades.

17 février 2020