L'accord ouvre la frontière française

Dans un accord entre la France et le Royaume-Uni, les passagers des ferries et les chauffeurs de camion peuvent à nouveau entrer en France avec un test Covid-19 négatif.

L'entrée en France a été interdite à partir de dimanche en raison du coronavirus mutant trouvé au Royaume-Uni, ce qui a provoqué une congestion massive du trafic sur l'autoroute en direction de Douvres, où le gouvernement britannique a lancé la soi-disant pile d'opérations - plaçant les nombreux camions en attente dans un zone spéciale.

Les ferries ont navigué presque à vide depuis Douvres, mais maintenant il y a de la lumière au bout du tunnel pour les nombreux chauffeurs de camion et voyageurs coincés dans leurs voitures et camions sans accès à l'eau et aux toilettes pendant des jours - et attendant de rentrer chez eux pour Noël.

En raison d'un accord avec le Royaume-Uni, la France a de nouveau ouvert ses frontières aux chauffeurs de camion et aux autres passagers qui voyagent pour des raisons essentielles, et les premiers passagers ont quitté Douvres tôt aujourd'hui, mercredi 23 décembre.

Test Covid-19 négatif

Les passagers sont tenus de produire un résultat négatif au test COVID-19 lors du départ au Royaume-Uni et à l'arrivée en France qui a été effectué dans les 72 heures suivant le voyage. Le gouvernement britannique met en place des centres de test, et pendant une courte période, les autorités françaises accepteront des tests rapides - les soi-disant tests d'antigène - qui peuvent fournir un résultat en 30 minutes.

Cependant, avec environ 4000 camions en attente, il faudra des jours pour tous les amener en France, et DFDS envisage d'offrir des traversées supplémentaires le 24 décembre pour aider ceux qui ont du mal à rentrer chez eux pour Noël.

Seuls les citoyens de l'UE rentrant chez eux et ceux qui voyagent pour des raisons essentielles, y compris les chauffeurs de camion, pourront voyager.

Les services passagers et fret de DFDS sont déjà occupés à informer les voyageurs et les chauffeurs de camion à ce sujet, notamment que les passagers sans test valide et négatif se verront refuser l'embarquement et ne devraient pas se rendre au port.

23 décembre 2020